Pourquoi j’allaite ?

Cette question me semble tellement absurde !

Mais pourquoi je ne l’allaiterais pas ?!
J’ai beau essayer d’être ouverte d’esprit, qu’une femme choisisse délibérément de ne pas allaiter du tout son enfant, de ne même pas essayer, je ne peux pas le comprendre.

Dans notre société où l’individualisme prime, la liberté de choix est sacrée. Même si ce choix implique un bébé, même si ce choix est clairement le mauvais.

Que l’on choisisse de se pourrir la vie, pourquoi pas (comme on le martèle : on est libre, on fait ce qu’on veut). Mais celle d’un bébé, je ne comprends pas.

Quoi qu’en disent certains criminels professionnels de santé, NON le lait artificiel ne vaut pas le lait maternel !!!

Pour plus de détails sur les avantages de l’allaitement, on peut lire les articles de la Leche League : http://www.lllfrance.org/Benefices-de-l-allaitement/Avantages-de-l-allaitement.html

Après avoir lu ça, comment une mère peut-elle priver son enfant de ce bienfait ??? (tant pis pour la culpabilisation, désolée mesdames qui avez choisi de ne pas allaiter)

 

Et ce qui est merveilleux dans l’allaitement, c’est que non seulement il est bénéfique pour la santé du bébé et de la maman, mais en plus c’est un véritable plaisir, un bonheur indicible !

Bon, il faut quand même se préparer à d’éventuels désagréments.
Je parle en connaissance de cause, car nos débuts ont été un peu difficiles avec Kalthoum.
Mais malgré les crevasses, malgré les bouts de sein en silicone, ça reste un pur bonheur.

Et encore aujourd’hui, après 9 mois, je ne peux imaginer lui donner un seul biberon.

 

Je vois encore tellement d’avantages à allaiter !

C’est une très grande liberté : pas besoin de penser à emmener le biberon quand on sort, de se lever en pleine nuit pour chauffer le biberon, de compter les millilitres pris et d’angoisser qu’elle n’ait pas fini son biberon, etc.

C’est aussi une liberté face à la société de consommation : je ne donnerais pas mon argent à Blédina ou Nestlé ^^

Allaiter me donne aussi un formidable sentiment de force et de confiance en moi-même : je n’ai besoin de personne pour combler les besoins de ma fille.

Et c’est pour moi l’explosion de la féminité, un épanouissement total.

D’ailleurs, j’aime beaucoup cet article de la Leche League sur féminisme et allaitement : http://www.lllfrance.org/Autres-textes/Feminisme-et-allaitement.html?q=f%C3%A9minisme

 

Bref, je ne vois que des avantages à l’allaitement.

Le 1er étant, comme pour tout, que c’est la meilleure chose pour mon bébé.

Publicités

8 Commentaires

  1. Fadela

    Une chose est sur tu sais ce que tu veux pour ton bébé mais ce n’est pas évident pour tout le monde chacun a une histoire différente ,une vie de couple différente de la tienne peut être et je rajouterai que l’ on ne fait pas toujours ce que l’on veux …
    Et c’est difficile les premier mois car un peu douloureux (crevasses)pour certaines beaucoup baissent les bras à ce stade là ,d’autres trouvent le courage et la force de continuer car elles sont bien entourées mais ce n’est pas le cas de tout le monde malheureusement.!
    C’est un sujet intime dans le sens ou chacun a décidé d’allaiter ou pas en fonction de critères que nous ne connaissons pas car chaque vie de couple est différente et chaque femme est différente ! Moi j’ai allaitée mon fils trois mois c’était super j’ai même de la nostalgie quand j’y pense mais bien que je l’ai amèrement regretté de ne pas avoir poursuivie j’ai choisit à un moment de reprendre ma vie de femme en main ,ma vie de couple de reprendre possession de mon corps qui ne m’appartenais plus (15 klg en trop)
    Oui je sais tu vas dire que c’est égoïste mais après avoir passée 9 mois enceintes + 3 mois a allaiter avec impossibilité de maigrir au bout d’un moment tu sens que tu en demande trop à Monsieur qui lui aimerai récupéré Madame avec son corps d’avant et ça on ne peux pas expliquer son intimité aux autres !

    • Attention : quand je dis que je ne comprends pas qu’on ne veuille pas allaiter son enfant, je ne parle pas d’une femme qui essaie, qui souffre le martyr et qui abandonne. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’on n’essaie même pas.

      J’ai eu des crevasses et un début d’allaitement difficile, mais ça ne m’est jamais passé par la tête que je puisse donner autre chose que mon lait à ma fille. C’est mon mari qui, un jour, en voyant la grimace de douleur sur mon visage lors d’une tétée, m’a dit que je pouvais arrêter si c’était trop dur. Cette phrase m’a parue tellement bizarre ! Jamais elle n’aurait pu passer par ma tête à ce moment-là ! Mais je comprends que face à la douleur on abandonne.

      Pour les kilos, j’ai le problème inverse : j’ai perdu tous mes kilos avec l’allaitement, et même encore plus ! Et ne crois pas que je me vante, car ça ne me plaît pas, et à mon mari encore moins. Mais il sait que c’est temporaire, que notre fille a un droit de 2 ans. Mais c’est vrai que quand on n’est pas soutenue par le mari, ça doit être difficile.
      En tout cas, j’espère qu’en arrêtant l’allaitement tu as vraiment perdu tes kilos, car si ça n’est pas le cas, tu auras arrêté pour de mauvaises raisons, et c’est dommage.

  2. J’aimerai me vider le coeur car l’allaitement de mon fils est un sujet qui me fait pleurer qui me rend nerveuse stressée et surtout en colère.
    Des le début je voulais allaiter mon mari était plus que d’accord j’ai accouché et le soir même première monte de lait je ne suis restée que 8h a l’hôpital Apres mon accouchement et des que je suis rentrée a la maison mon mari m’attendait avec une boite de lait car sa maman lui a dit de l’acheter au cas ou je n’aurai pas de lait et que mon fils ne doit pas passer la nuit sans avoir quelque chose dans le ventre, alors des que je suis rentrée hyper fatiguée Apres 30 h de travaille et 30 points de sutures elle a préparer un biberon et le lui a mis dans la bouche, Apres ma monte de lait je n’ai pas chercher a lui donne le biberon, j’avais des crevasses pendant deux mois mais j’ai tenu bon mais ma belle mère vue que nous vivons tous ensembles entrait le matin dans ma chambre prennait mon tit poussin lui faisait un biberon et moi j’avais les seins qui coulaient mes vêtements était trompée par mon lait qui sortait tous seul, j’ai tous gardé pour moi je refoulais tous a l’intérieur je n’osais dire mot et mon bebe a fini par ne plus avoir envie de mon sein et a 6 mois du jour au lendemain il a arrete, mais je n’ai eu aucun symptôme ni douleur rien du tous sauf que aujourd’hui il a 2 ans et 7 mois et j’ai toujours du lait dans l’un de mes sein.
    J’ai commis une faute celle de ne pas m’être suffisamment battu pour lui et pour moi, je le regrette amèrement et tous ce que je peux dire c’est que je refairai jamais la même erreur quitte a blesser des gens et même leur dire merde. J’en pleure toujours a cause de sa.
    Merci de m’avoir permis de m’exprimer ici
    Bisou

    • Ton commentaire m’a mis les larmes aux yeux…
      Malheureusement, le mythe du manque de lait est extrêmement répandu, et les moyens employés pour le pallier conduisent justement à une baisse de lactation !
      Dis-toi que tu as quand même réussi à allaiter ton fils 6 mois malgré ces biberons bi7amdillah ! Certains bébés refusent le sein dès le 1er biberon, et ta lactation aurait pu s’arrêter beaucoup plus rapidement !
      Essaie de montrer des articles à ton mari, pour qu’il te fasse confiance là-dessus. Et sois ferme avec ta belle-mère, sans être agressive. Que tu défendes ton fils oui et mille fois oui, mais que tu blesses ta belle-mère il vaut mieux éviter. C’est difficile, mais ce sera mieux pour tout le monde.
      Que Dieu te facilite. Amine

    • PrettyMuslimah

      Assalamu alaykoum outkhy ton histoire est touchante subhan’Allah
      Et c’est vrai que les mamans des generation précédente ont toujours l’impression que bb à faim, qu’il mange pas assez et j’ai vu beaucoup de soeurs donner des compléments en biberon parce que leur mère leur disait il a encore faim tu n’as pas donné assez de lait. C’est triste et c’est dur de faire changer les mentalités.
      Ton prochain bébé arrive bientot inchallah oukhty, maintenant tu auras tes armes pour avoir l’allaitement que tu souhaites.
      Qu’Alla te donne une issue favorable

      • inchallah merci a toi, je prie tous les jours pour que cette fois ci j’y arrive. priez pour moi

  3. Je rejoins à 200 % quand tu dis « Et ce qui est merveilleux dans l’allaitement, c’est que non seulement il est bénéfique pour la santé du bébé et de la maman, mais en plus c’est un véritable plaisir, un bonheur indicible ! »
    oh oui, c’est du bonheur ! au-delà de tout le reste !!

  4. PrettyMuslimah

    ASsalamou alaykoum
    je me souviens du début d’allaitement, les crevasses, rien que de mettre bébé au sein on a la petite larme qui coule tellement c’est douloureux, mais c’est la période TEST ou il faut patienter bi idhni Allah pour 2 ans de bonheur et de complicité inégalable avec bébé allahumma berek.
    Et c’est vrai qu’à la question pourquoi tu allaites, chose qui est quand même naturelle on devrait plutôt poser la question pour tu ne veux pas allaiter ? Ensuite si qadar Allah qqn ne peut pas allaiter et qu’il a une bonne raison je peux comprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :