Pourquoi je dors avec mon bébé ?

Gros tabou dans notre société, le cododo est pourtant monnaie courante dans le monde.

En France, ça ne se fait pas, pour tout un tas de raisons que je qualifierais de « bidons ».

D’abord, on pense que cela met en péril la vie de couple. Mais c’est surtout le fait d’avoir un enfant, que l’on dorme avec lui ou pas, qui perturbe la vie de couple. Et puis, c’est avoir bien peu d’imagination que de stopper toute vie intime parce qu’on dort avec son bébé !

On dit aussi qu’après l’enfant devient un vrai scotch, qu’il ne va pas nous lâcher. Personnellement, je répondrais « tant mieux » ^^ ! Que mon enfant soit proche de moi, qu’il ait besoin de moi jusqu’à ce qu’il devienne par lui-même autonome, je trouve ça normal, et même génial ! Dans notre société, on défait les liens naturels, comme s’il était anormal pour un enfant de vouloir rester proche de sa maman, et pour la maman de vouloir rester proche de son petit.

On affirme par ailleurs que c’est dangereux. Bizarrement, alors que je pense qu’avant j’aurais pensé ça (si je m’étais posé la question, mais ça n’a jamais été le cas), dès que ma fille est née, ça a été une évidence : je ne voulais pas être séparée d’elle, je voulais la sentir, la voir, la toucher à ma guise. J’aurais eu mal physiquement si on m’avait obligée à dormir loin d’elle. Et jamais je n’ai eu peur de l’étouffer ou de l’écraser en dormant. J’ai une fois de plus fait confiance à mon instinct. C’est vrai que je ne dormais que d’un œil du coup. Mais c’était une phase absolument nécessaire pour moi de dormir collée à mon bébé pendant au moins 1 mois. Ensuite, j’ai voulu retrouver un petit peu d’espace dans mon lit, et dormir collée à mon mari. Donc nous avons installé un lit à barreaux dont nous avons enlevé une des barrières. Ainsi, elle dort toujours avec nous, mais nous avons quand même notre espace ^^

Car oui, pour moi, c’était nécessaire. Pour une autre très bonne raison : je l’allaite, et rien que de penser que je devrais me lever, aller jusqu’à l’autre chambre, la prendre dans son lit, lui donner le sein, faire attention à la reposer sans la reréveiller, retourner dans ma chambre et me rendormir, bah je suis déjà crevée, lol ! Sérieusement, c’est beaucoup par flemme que je pratique le cododo ^^

Et comme pour tout, si je pratique le cododo, c’est d’abord et avant tout parce que je suis persuadée que c’est ce qu’il y a de mieux pour mon bébé et pour moi. Et ça, comme d’habitude, c’est le meilleur argument…

Publicités

8 Commentaires

  1. On rigole souvent qu’on pratique le co-sleeping par flemme… Sauf que ce n’est pas de la flemme : c’est de la récupération d’énergie :) Et c’est carrément vital… En tout cas, pour moi!!

    (et qu’est ce que j’aime son odeur au petit matin, ses babilles, ses sourires… un peu moins ses tirages de cheveux, et ses curetages de nez, mais bon, c’est à prendre ou à laisser…)

  2. C’est clair que c’est vital !
    En général, la nuit elle se réveille pour téter, puis se rendort direct, ça c’est cool.
    Mais cette nuit par exemple, elle devait être gênée par sa dent, car elle ne cessait pas de pleurer. Elle ne s’est rendormie que quand je me suis levée et que j’ai marché un peu.
    C’est dans ces moments-là que je me rends compte que j’aurais vraiment du mal à me lever toutes les nuits pour aller dans une autre chambre !

  3. Moi aussi j’ai fais ça un moment le cododo par flemme et quand on allaite c’est plus pratique mais j’avais des remords car on me disait souvent que des mamans avaient étouffées leurs bébé pendant la nuit avec leurs corps en pratiquant le cododo alors je me suis promis d’offrir a mes filles quand elles auront leurs enfants une chaise qui se balance ça a l’air plus pratique pour allaiter la nuit sans risque de s’endormir sur son bébé.Et de mon lit (3 mois de cododo ) il est passé a un lit a barreau dans ma chambre pendant 1 an parce que mon mari avait peur pour lui qu’il s éttouffe pendant la nuit mais bon aujourd’hui il a 2 et demie et je suis contente qu’il est regagné sa chambre quand même LOL

    • On m’a dit ça aussi, mais ce sont des on-dit, pour faire peur. La majorité des enfants dans le monde dorment avec leurs parents, souvent par manque de chambres.
      Après, si la maman fait du cododo alors qu’elle vient de se faire une cuite, c’est clair qu’il y a un risque, lol.

      Perso, je n’ai jamais eu peur : ça s’est imposé naturellement à moi. Et puis, je bouge très peu la nuit.
      Par contre, au début, j’avais peur que mon mari dorme avec nous car il bouge énormément. Du coup, il a dormi sur un matelas à côté du lit pendant le 1er mois.
      Et maintenant (ma fille a 14 mois), on dort tous les 3, et il n’a jamais écrasé notre fille… pourtant il bouge toujours autant ! Je crois sincèrement que Dieu met un instinct chez les parents qui fait qu’il est impossible qu’ils écrasent leur enfant.

      Après, si au bout d’un moment tu as besoin que ton enfant dorme dans une autre chambre, il ne faut pas te forcer. Au feeling !

  4. hello :) je ne connaissais pas ton blog, tu n’écris plus d’articles?
    moi je trouve ça super le cododo et j’ai été super fatiguée de pas pouvoir le pratiquer , d’allaiter de reposer mon bébé d’allaiter de le reposer extera mais je bouge vraiment trop même mon mari s’en plaint!

    • C’est vrai que ça fait un moment que je n’ai pas écrit !
      D’ailleurs, les choses ont évolué depuis : Kalthoum a finalement rejoint notre lit de nouveau, car c’était toujours trop de fatigue de la reposer dans le petit lit. Et finalement, elle l’a rejoint seule vers 18 mois, car elle avait besoin de place… mais son lit est toujours collé au nôtre (elle a 2 ans). Maintenant, c’est sa sœur qui cododote dans notre lit ^^

      Et au fait, mon mari aussi bouge énoooormément. Au début, j’avais peur qu’il dorme avec nous, mais lui non, donc je lui ai fait confiance. Et bien, il n’a jamais écrasé aucune de nos filles ^^

  5. PrettyMuslimah

    Moi aussi on m’a souvent parlé de mères qui étouffent les bébés, mais je ne sais meme pas si il y a une histoire vraie comme ceci. J’ai toujours dormi avec mes bébés dans les bras depuis la naissance, un gros coussin derriere, un de chaque coté et ils dorment dans mes bras. Bien sur que d’un oeil car le moindre gémissement nous reveille, des fois un peu mal au bras, au dos mais al hamdullilah c’es du bonheur. Meme lorsque monbébé dort à côté de moi j’ai tendance à me rapprocher pour le sentir tout prêt de moi. ET puis quand il grandira inchallah il aura besoin d’un peu plus d’espace et ressentira le besoin d’aller dormir avec ses freres.

    • Je pense aussi que c’est faux. Ou alors ça arrive, mais dans des conditions spéciales (si la mère a bu, est fumeuse, etc.).
      Mon mari dit que c’est n’importe quoi cette histoire : soit l’enfant n’est pas normal, car un enfant qui manque d’air se débat, et donc réveille sa mère ; soit c’est la mère qui n’est pas normale, car elle n’entend pas son enfant ! lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :