Pourquoi je ne laisse pas mon bébé pleurer ?

Dans le top des idées reçues qui me révoltent, il y a celle qui consiste à dire qu’il faut laisser les bébés pleurer.

Avant, je pensais la même chose. Enfin bon, « penser » est un bien grand mot ! Disons plutôt que je suivais bêtement ce qu’on m’avait inculqué : il faut laisser les bébés pleurer pour leur apprendre la discipline.

Puis je suis tombée enceinte. Et au cours de ma grossesse, j’ai fait beaucoup de recherches sur internet, et notamment sur ce sujet, et j’en suis arrivée à la conclusion que :

– non, bébé ne pleure pas sans raison. S’il pleure, c’est pour une raison, même si nous ne savons pas laquelle. Et s’il pleure pour avoir sa maman, quoi de plus naturel ? Il a vécu à l’intérieur d’elle durant 9 mois, puis il a été séparé d’elle brusquement, et on voudrait que déjà il s’en détache ?

– non, bébé ne fait pas des caprices à 3 jours de vie. J’ai remarqué que dans notre société, on met tout derrière ce mot « caprice ». Pour moi, un caprice, c’est un gosse qui pique une colère parce que sa maman ne veut pas lui donner une 3e part de gâteau. Mais lorsqu’un bébé pleure tout simplement pour être dans les bras de sa mère, je trouve ça cruel d’appeler ça un caprice : il sort du ventre, et direct on le veut autonome ? Non, l’autonomie, ça s’acquiert, et ça met parfois du temps.

Et puis, j’ai accouché. Et là ça a été une certitude dans mon cœur de mère : il ne faut pas laisser les bébés pleurer.

Je ne dis pas que je n’ai jamais laissé pleurer ma fille, mais ça n’était jamais de gaieté de cœur. C’était surtout au début, quand je ne pouvais pas la porter dans mon dos (j’avais peur pour sa tête encore ballotante). Je l’ai donc laissé pleurer quelques minutes le temps de préparer à manger par exemple. Mais jamais bien longtemps, et toujours le cœur serré.

 

Sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, on voit à quel point nous réfrénons notre instinct : j’ai vu une mère qui, instinctivement, voulait prendre son bébé. Et on lui a dit de ne pas le faire, car c’était bon pour son bébé de pleurer. Et elle l’a laissé dans son berceau, lui hurlant, et elle le cœur fendu.

Donc je le redis : écoutons plus notre instinct ! En tant que mère de cet enfant, nous savons souvent mieux que quiconque ce qui est le mieux pour lui… et pour nous aussi.

 

Et pour finir, un lien vers un article sur ce sujet : http://www.quonseledise.fr.nf/?p=424

Publicités

5 Commentaires

  1. Salam alaykom

    Supeeeeeeeeeeer ce blog…

    Je vois qu’Oum Hamza te fait vibrer aussi?? :p

    Allez, c’est parti, je te suis!!! (dès que j’ai deux minutes, je te rajoute à ma liste de blog!!)

  2. Wa aleykum salam wa rahmatullah

    Ma 1ère fan ! Mais je crois que tu n’es pas très objective, lol

    Oum Hamza, je l’ai découverte grâce à MM ^^

    • Oum Hamza est une amie de trèèèèèèèèès longue date :) J’étais à peine maman d’Abd Allah, tout petit, quand je l’ai rencontré :) C’est une femme exceptionnelle, mash’Allah.

  3. ma belle soeur laisse pleurer ses enfants…quand ils dorment chez moi c’est super dur au bout d’1/2 h00 j’appelle les parents c’est pas humain quand même de pleurer aussi longtemps ça épuise…

    • Et c’est pas humain non plus de pouvoir entendre un bébé pleurer sans avoir le cœur fendu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :